mercredi, février 08, 2006

Espace vide...

« Mesdames et messieurs bonsoir, ici votre holoreporteure favorite Ming Niu pour votre journal interactif sur alpha 4. » L’holocaméra flottait devant une jolie asiatique souriante portant un nano tailleur dernière mode. Derrière elle, un large amphithéâtre se remplissait lentement de journaliste, curieux et scientifique de toute discipline. À l’arrière-plan totalement devant un large hologramme de la planète terre, signe incontesté de la civilisation humaine, se tenait une large table ornée de l’hologramme de la fondation SETI. Debout derrière la table, presque au garde-à-vous, deux homme portant les uniformes noirs et blancs des forces spatiales solaires montent la garde. Ming Niu continua son introduction : « La fondation SETI bien connu pour son programme des recherches de signaux radio et laser extraterrestre a convoqué aujourd’hui la presse et les représentant solaire en une conférence de presse extraordinaire ici même à Madrid, Terre. Comme vous pouvez l’entendre et le voir derrière moi un grand nombre de senso et holo reporteur ainsi que le gratin de la communauté scientifique et politique du système solaire est présent. On peut même apercevoir d’ici l’ambassadeur des colonies Jovienne l’honorable Pierre Tot.» L’holocaméra ouvrit un deuxième canal de projection pour montrer en vignette l’homme d’âge mur en complet distingué discutant avec un jeune homme de très grand taille d’une beauté certaine. Sur le canal principal, la jeune holo reporteur continuait sans interruption : « Personne ici ne semble connaître les raisons de la convocation, mais la présence militaire laisse peu de question dans l’esprit des gens. » Une petite vignette clignotante apparaissait dans le coin droit inférieur pour indiquer la possibilité d’accéder à un holoreportage connexe présentant des interviews de passant sur diverse planète du système solaire. « Ce reporteur pense qu’il s’agit de l’annonce finalement d’un… Attendez mesdames et messieurs le directeur de la fondation s’approche du micro, il semblerait que la conférence va finalement débuter. »

Un vieil homme noir probablement dans la centaine avancée s’approcha du centre de la table derrière l’hologramme de la fondation et lentement s’assit. Les nanomicros flottent dans la pièce se déplacèrent pour couvrir la table et surtout son centre tout en filtrant les sons indésirables des spectateurs assemblés. Le vieil homme débuta sa conférence : « Représentant du système solaire unis, membres de la communauté scientifique, journaliste et vous tous citoyens et citoyennes de la Terre et des colonies unies du système solaire, bonsoir. Depuis près que 1000 ans, la fondation SETI écoute et regarde le ciel cherchant les traces d’une intelligence non humaine avec qui nous partagerions le cosmos. La fondation aidait et partageait aussi la recherche de planète habitable dans le cadre du projet exode dans le but de raffiner les paramètre de la célèbre équation de Drake. » Il fit une pause regarda la salle de gauche à droite avant de reprendre son discours : « Notre recherche se poursuivit même dans les plus grande tragédie de l’histoire du monde, en survivant aux guerres juives, aux pandémies du 23ième siècle et même aux nano virus des guerre télépathique. » Il laissa échapper un soupir et baissa le regard sans perdre le fils : « Malheureusement, considérant maintenant qu’avec les vieilles colonies du projet exode et le kilo année-lumière que notre exploration, le projet SETI ne peut que déclarer ceci : Nous sommes seul. »

2 commentaires:

asaathi a dit...

En théorie cette petite histoire est un prologue pour une série d'histoire de science fiction que je veux écrire. Une partie de l'histoire se référa à la dernière phrase de l'histoire.. Nous sommes seul.

anyflower a dit...

Ça me fait penser à du Neil Stephenson. Un compliment, quoi!